Portale di informazione indipendente

L’Age d’or de Pise

Œuvres des XIIe-XIIIe siècles

La culture pisane s’enorgueillit en effet d’images d’une grande beauté, telles les peintures anciennes des XIIe-XIIIe siècles, parmi lesquelles figurent de grandes croix peintes illustrant l’histoire de la Passion et de la Résurrection, des icônes mariales et des retables hagiographiques dédiés à saint François, sainte Catherine et saint Nicolas. L’examen du patrimoine artistique présent en Toscane, en particulier dans la région de Pise, permet de voir, d’un côté la forte présence d’artistes byzantins (certaines parmi les œuvres présentées ici ont été en effet réalisées par des maîtres byzantins) et, de l’autre, l’intérêt porté au langage figuratif byzantin repris et adapté à un mode local, original et typiquement italien, mais en définitive aucunement perçu comme “autre” ou “alternatif”.
Particulièrement digne d’attention apparaît la lecture des grandes croix peintes tel le fruit d’un processus d’“iconisation” du crucifix, élément traditionnel du monde latin. Nous sommes donc en présence d’une admirable démarche de synthèse artistique, mais aussi théologique et culturelle, qui permet ensuite de confirmer le fait que l’icône est un art œcuménique, qui naît et trouve son droit de cité dans tout le monde chrétien sur la base des racines chrétiennes communes.

Michele Bacci (université de Fribourg)
pp. 50, 25 planches, ed. 2017




Sfoglia l'anteprima: